Tempête tropicale Jade : bilan à Madagascar


Vendredi 10 avril, le BNGRC publiait un bulletin comprenant le bilan (provisoire) des dégâts du passage de la forte tempête tropicale Jade sur l’île de Madagascar :

36 619 sinistrés, 4 090 sans abri, 2 063 maisons détruites ou endommagées, 9 morts et 6 blessés. Le nombre d’écoles touchées se montent à 66. La tempête tropicale est entrée le 5 avril dans la région d’Analanjirofo, faisant 25 000 sinistrés.

À Madagascar, les champs de culture ont été les plus touchés par les inondations.

320x220_mada1004

(Photo : Care International)

« Les premiers résultats de la mission de survol, effectuée au lendemain du passage de Jade dans la partie Nord-Est de l’île (Mananara-Nord, Maroantsetra et Antalaha) par le BNGRC, CARE International et l’USAID montrent par ailleurs que les dégâts liés aux vents sont moins importants que ceux liés à l’eau. L’estimation globale des dégâts atteint 15 à 25% sur tout l’ensemble des zones visitées, principalement entre Ambalambe et Andasibe. Dans la majorité des cas, les champs de culture ont été les plus touchés par les inondations : rizières, champs de manioc, patates et les produits vivriers tels que les bananiers. izières, champs de manioc, patates et les produits vivriers tels que les bananiers. Les chiffres sont aussi revus à la hausse dans la région de Vatovavy Fitovinany. Mananjary compte plus de 4 950 sinistrés. 335 cases d’habitations y sont détruites. Manakara enregistre 1 638 sinistrés. Dans le district d’Amparafaravola, la seule commune de Vohimena, au nord-est d’Amparafaravola enregistre près de 1 400 hectares de rizières inondées. De même, dans le district de Nosy Varika, 80% des cultures vivrières sont sous les eaux« . (Journal de l’île de la Réunion, 10 avril 2009)

Continuer de lire « Tempête tropicale Jade : bilan à Madagascar »