Ike : ouragan de catégorie 4


Derrière Hanna arrive l’ouragan Ike. Ike est un ouragan extrêmement dangereux qui a atteint la catétorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson beaucoup plus tôt que prévu. Un léger affaiblissement est prévu durant les 24 ou 48 heures prochaines selon le NHC. Par chance cet ouragan est encore situé sur l’océan car ce genre de phénomène avec des vents de 215 km/h tuerait de nombreuses personnes.

L’image suivante de Ike est classique d’un ouragan majeur avec un oeil très bien formé et une structure parfaite.

Image satellite visible (Courtesy NASA)

La trajectoire peut encore changer et la première mission de « chasseurs de cyclones » pour Ike est prévue pour vendredi matin. Elle apportera d’autres compléments d’informations non fournis par les images satellites.

Bulletin du NHC à 21h00 GMT

A 5h00 PM AST (21h00 GMT), le centre de l’ouragan Ike était situé à 23°6 de latitude Nord et 58°2 de longitude Ouest à environ 815 km au Nord-Nord-Est des Îles Sous le Vent (Leeward).

Ike se déplace vers l’Ouest-Nord-Ouest à près de 22 km/h. Un virage de la trajectoire vers l’Ouest et l’Ouest-Sud-Ouest est prévu dans les prochaine 48 heures. L’ouragan continuera à se déplacer sur l’océan Atlantique selon cette trajectoire durant les 2 jours à venir.

Trajectoire de Ike à 21h00 GMT

Les vents soutenus soufflent à près de 215km/h avec des rafales plus fortes. Ike est un ouragan de catétorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson extrêmement dangereux. Un léger affaiblissement est prévu durant les 24 ou 48 heures prochaines

La pression minimum estimée au centre de l’ouragan est de 945 hPa.

Source : NHC

Image satellite GOES/NOOA

Publicités

2 réflexions sur “Ike : ouragan de catégorie 4

  1. dire que j’ai douze ans et sa fait au moin une semaine que je sais que le ptit spot (maintenant Ike ) allais devenir un ouragan de au moin force 3 …. scusez cest ma passion la météorologie … jvais prédit hanna, Ike et Josephine .

    DEEYDEY!!

    J'aime

  2. quelle horreur ! je prie pour les malheureux haitiens déjà tellement éprouvés et si pauvres.

    J’ai la chance d’habiter la Martinique, privilégiée cette année, mais jamais je n’oublierai l’ouragan Dean qui m’a fait quitter ma maison où j’ai vécu 36 ans !

    Merci de m’envoyer lezbulletins spéciaux

    Guillemette Arminjon

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s