Etats-Unis : les inondations ont atteint le fleuve Mississipi


Source : NASA images courtesy the MODIS Rapid Response Team at NASA GSFC. Caption by Holli Riebeek.

Ces images, prises à 3 jours d’intervalle, illustrent la hausse rapide du niveau d’eau sur le fleuve du Mississippi. La surabondance d’eau qui avait gonflé les rivières de l’Iowa s’est écoulée drainées dans le Mississippi, augmentant dangereusement le niveau d’eau de ce fleuve.

Le Service Météorologique national a annoncé un record d’inondation majeur provoquant dans certains cas des inondations sur le Mississipi presque jusqu’à St-Louis, dans le Missouri, le 17 juin 2008.

Photo aérienne montrant des maisons complètement inondées le long du Mississipi à Burlington

Photo REUTERS/Ron Mayland

Le pont de l’autoroute 34 à Burlington qui constitue une liaison majeure entre l’Iowa et l’Illinois a été fermé en raison des inondations du fleuve Mississippi. Le fleuve Mississippi gonflé par les flots d’eau a arraché au moins 12 levées hier, mercredi 18 juin, et l’eau à submergé les terres cultivées, augmentant les pertes agricoles se chiffrant en milliard de dollars et faisant craindre de lourdes inflations sur les produits alimentaires non seulement nationaux mais aussi mondiaux.

Carte des inondations 19 juin 2008

Source : NOAA, Advance Hydrologic Prediction Service

Suite à ces inondations, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont dû être évacuées, principalement dans l’Iowa, Etat le plus touché par ces inondations d’une ampleur sans précédent depuis 15 ans. L’Indiana, le Wisconsin, l’Illinois et le Minnesota sont également très affectés.

Autre vue de Burlington sous les eaux le 18 juin 2008

Photo REUTERS/Ron Mayland

Par ailleurs, 2 millions et demi d’hectares de terres cultivées sont désormais sous les eaux, qui montent lentement. Ces inondations, qui frappent le coeur agricole du premier pays exportateur de céréales, ont entraîné une nouvelle hausse des prix des denrées alimentaires (rappel : la production américaine représente 54% du maïs consommé dans le monde, 36% du soja et 23% du blé).

Des résidents empilent des sacs de sable autour de leur maison à Hannibal, Missouri

REUTERS/Eric Thayer

Bilan provisoire : au total, 19 digues ont cédé sur le cours du Mississipi,selon le corps du génie de l’armée américaine, responsable de leur entretien. Vingt-six autres, qui protègent près 150.000 hectares de cultures, sont en outre sous le niveau de l’eau ou sur le point de l’être. Le problème, une fois de plus, c’est que ces digues n’ont pas été conçues pour une tempête de cette ampleur. Il faut espérer que les précipitations stoppent afin de ne pas à avoir à faire face à des crues soudaines

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s